Hollande veut développer les relations économiques avec Erevan

le
3
LA FRANCE POURRAIT DÉVELOPPER SES RELATIONS ÉCONOMIQUES AVEC L'ARMÉNIE
LA FRANCE POURRAIT DÉVELOPPER SES RELATIONS ÉCONOMIQUES AVEC L'ARMÉNIE

PARIS, 12 novembre (Rentiers) - François Hollande a émis lundi le souhait de développer les échanges économiques avec l'Arménie, notamment dans les domaines de l'agroalimentaire et des transports.

Le président français, qui a reçu son homologue arménien Serge Sarkissian à l'Elysée, a accepté l'invitation de son hôte à se rendre en visite officielle en Arménie l'année prochaine.

"Nous pouvons nous féliciter des échanges culturels, linguistiques, mais nous voulons aller beaucoup plus loin encore dans les échanges économiques", a dit François Hollande lors d'une déclaration à la presse devant l'Elysée.

La France est le deuxième pays investisseur en Arménie, où sont installées une centaine d'entreprises françaises.

"Nous pourrions faire encore davantage", a estimé le président français, qui a encouragé l'Agence française de développement à "multiplier ses activités et ses soutiens de façon à ce que, notamment dans les domaines de l'agroalimentaire ou des transports, nous puissions aller dans les meilleures directions".

Le président Serge Sarkissian a remercié François Hollande pour son soutien dans le dossier de la reconnaissance du génocide arménien en France, où un projet de loi en ce sens a été invalidé en février par le Conseil constitutionnel.

En juillet dernier, François Hollande a assuré que son engagement de campagne de proposer une nouvelle loi serait tenu.

"Je voulais exprimer toute la reconnaissance de l'Arménie et du peuple arménien au président français, à la France et à tout le peuple français pour sa position claire et nette sur la question si importante pour nous du génocide arménien", a dit Serge Sarkissian.

"Le président français a été à l'origine de l'adoption du projet de loi sur la reconnaissance du génocide arménien et aussi du projet de loi pour réprimer la négation (de ce génocide)", a-t-il ajouté.

Les deux dirigeants ont ensuite déjeuné à l'Elysée en présence de personnalités d'origine arménienne, dont le chanteur Charles Aznavour et le pianiste André Manoukian.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sophiatr le lundi 12 nov 2012 à 14:56

    La vend d'armement à l'Arménie contre la Turquie ! Battez vous la Turquie et l'Arménie ! LOL !

  • paumont1 le lundi 12 nov 2012 à 14:49

    ça me donne envie de vomir.

  • M2280901 le lundi 12 nov 2012 à 14:42

    ils n'ont qu'à se pacser ou se marrier dès que cele sera possible