Hollande veut des actions de groupe contre les discriminations

le
1

PARIS, 4 mars (Reuters) - François Hollande est favorable à des actions de groupe contre les discriminations, sur le modèle de celles qui permettent déjà aux consommateurs lésés de se regrouper contre des entreprises, a déclaré le président dans un entretien publié mercredi par Le Parisien. "Désormais, face aux discriminations, je souhaite que l'action de groupe soit également possible", a dit le chef de l'Etat, interrogé par un lecteur du quotidien sur un acte raciste commis en février contre un voyageur du métro parisien et attribué à des supporters du club de football londonien de Chelsea. "Le racisme n'est pas que dans les stades de football. Il peut aussi être dans les transports, ou sur les lieux de travail", a estimé le président, précisant avoir téléphoné après l'incident au voyageur à qui l'on avait barré l'entrée d'un wagon. Le Défenseur des droits Jacques Toubon s'est déjà déclaré favorable à la création d'une action de groupe dans le domaine du travail pour lutter contre les discriminations dans les entreprises publiques et privées. Les actions de groupe, inspirées des "class actions" américaines, existent en France dans le domaine de la consommation depuis février 2014. Elles ouvrent la possibilité pour les consommateurs de lancer un recours collectif pour obtenir réparation d'un préjudice économique. (Julien Ponthus, édité par Benoît Van Overstraeten)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mercredi 4 mar 2015 à 07:53

    Enfumage, pendant ce temps l'état dépense 57,7% de la richesse produite par les français;10 points de plus que nos voisins européens