Hollande veut combattre le terrorisme avec Tripoli

le
0
VIDÉO- Le président français estime que des initiatives sont nécessaires pour chasser les djihadistes installés dans le Sud libyen.

Six mois après le déclenchement des opérations militaires au Mali, François Hollande veut redonner corps à sa politique africaine. Dans un entretien accordé vendredi à RFI, France 24 et TV5, le président de la République a tenté de répondre à ceux qui doutent de sa volonté affichée de rompre avec la Françafrique et changer une politique française sur le continent noir volontiers intrusive.

Au Mali, dans ce dossier embléma­tique de ses premiers pas à l'Élysée, François Hollande a estimé que l'opération Serval était «réussie militairement et pratiquement» mais qu'elle devait à présent être «réussie politiquement». Une fois de plus, il a appelé à l'organisation d'une élection «incontestée et donc incontestable». Selon le président français, la date de fin juillet retenue pour le scrutin est réaliste. François Hollande recon...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant