Hollande vendredi en Guinée, touchée par l'épidémie d'Ebola

le
0

PARIS, 21 novembre (Reuters) - François Hollande a annoncé vendredi qu'il se rendrait la semaine prochaine en Guinée, touchée par l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola contre laquelle la France s'est mobilisée. L'Elysée a précisé dans un communiqué que cette visite officielle à Conakry aurait lieu vendredi, avant le sommet de la francophonie de Dakar des 29 et 30 novembre. François Hollande aura un entretien avec son homologue guinéen, Alpha Condé, a fait savoir son entourage. "La France agit, elle a installé un hôpital, notamment en Guinée forestière. Elle appuie les organisations humanitaires", a déclaré le président français lors de la remise du prix de la Fondation Chirac, au musée du quai Branly. "Ces organisations sont notamment à Conakry et je m'y rendrai moi-même la semaine prochaine", a-t-il ajouté. L'épidémie de fièvre Ebola a fait 5.420 morts depuis mars pour un nombre total de 15.145 cas, selon un bilan communiqué mercredi par l'Organisation mondiale de la santé. Depuis le début de l'épidémie, en mars dernier, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée sont les trois principaux pays touchés par le virus. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant