Hollande : «Une sortie de la récession est en vue» pour l'UE

le
4
Hollande : «Une sortie de la récession est en vue» pour l'UE
Hollande : «Une sortie de la récession est en vue» pour l'UE

Mi-octobre 2012, François Hollande estimait que le «pire» était «passé». En février, il déclarait que la crise de la zone euro était «derrière nous». Ce jeudi, lors du sommet des pays des Balkans occidentaux (les Etats de l'ex-Yougoslavie et l'Albanie), il a affirmé qu'«une sortie de la récession est en vue» pour l'Union européenne. Il a appelé à soutenir cette «dynamique», «encore fragile», par un soutien à la croissance.

«J'avais dit il y a quelques mois que nous étions sortis pour l'essentiel de la crise de la zone euro. C'est le cas», a-t-il poursuivi, et aujourd'hui, «il y a des indices, qui d'ailleurs sont publiés ces derniers jours, qui laissent penser qu'il y a une sortie de la récession qui est maintenant en vue», a déclaré le président français à Brdo pri Kranju, près de Ljubljana, la capitale de la Slovénie. Cet ancien état membre de l'ex-Yougoslavie rentré dans l'UE en 2004 et dans la zone euro en 2007.

Ainsi, dans la zone euro, l'activité privée s'est redressée en juillet et a atteint son plus haut niveau en 18 mois, laissant entrevoir une sortie de récession, alors qu'Eurostat annonçait en mai que le PIB s'est replié de 0,2% au premier trimestre,.

«Que l'Europe soit un espoir et non pas une crainte»

Reprenant son credo en faveur d'une politique de croissance européenne, «ce que nous devons faire, c'est soutenir cette dynamique qui est encore très fragile», a-t-il ajouté, reprenant son credo en faveur d'une politique de croissance européenne. «On dit qu'il faut ouvrir une perspective européenne, mais encore faut-il que l'Europe soit un espoir et non pas une crainte. Il faut que l'Europe soit regardée comme une façon de trouver de la croissance, de l'emploi et pas seulement des mesures restrictives même si les disciplines sont nécessaires», a plaidé le président français.

«C'est le message que je porte au niveau européen où nous devons assouplir un certain nombre de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 26 juil 2013 à 09:01

    N'avait-il pas dit que la crise était derrière nous???...Faudrait savoir PÉPÈRE !!!...

  • M3442498 le vendredi 26 juil 2013 à 08:14

    Comment peut-on tomber si bas !

  • M898407 le vendredi 26 juil 2013 à 00:13

    Je ne sais pas ce qui est en vue pour l'UE, mais pour la France il n'y a rien à voir !!! Halte aux mensonges répétés de Hollande....

  • M9035148 le jeudi 25 juil 2013 à 21:13

    PAUVRE HOLLANDOUILLE