Hollande, un inconnu dans la maison de verre de l'ONU

le
0
L'Assemblée générale des Nations unies à New York est l'occasion pour le président de sortir du flou diplomatique.

«Qui est cet homme derrière le panneau France?» En forçant à peine le trait, on pourrait dire que François Hollande, qui interviendra pour la première fois ce mardi à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, demeure un inconnu pour la grande majorité du «G192». Certes, sitôt élu, le président de la République a déployé une activité diplomatique soutenue, plus«multilatérale»d'ailleurs - au sommet de l'Otan, au Conseil européen... - que «bilatérale», même s'il a vite rencontré Angela Merkel et Barack Obama, avec lequel aucun rendez-vous n'est prévu à New York. Une vingtaine de chefs d'État, dont une demi-douzaine d'Africains, ont également été reçus à l'Élysée depuis mai dernier.

Mais aux yeux de la plupart de ses homologues, l'image le président français reste à préciser. Là où l'hyperactivité de Nicolas Sarkozy avait rapidement séduit - avant d'agacer -, la «normalité»affichée par son successeur prolonge l'expectative de ses p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant