Hollande : « Un espoir calme, ferme et lucide »

le
2
Après son meeting de Vincennes, le candidat socialiste s'attend à voir culminer la mobilisation en sa ­faveur entre les deux tours.

La ferveur, c'est son problème depuis un an. Candidat déclaré à la présidentielle, François Hollande n'avait pas suscité un enthousiasme débordant. Idem pendant la campagne de la primaire. Et après sa désignation comme candidat. Difficile il est vrai de soutenir la comparaison avec Ségolène Royal qui, en 2007, avait soulevé derrière elle une vague populaire inédite tant par son ampleur que par ses accents parfois mystiques.

Depuis cinq ans, il n'y a pas que le candidat qui ait changé. La crise est passée par là, pesant sur la campagne. «Je ne crois pas qu'il faille nier la gravité de la situation», confiait Hollande il y a quelques jours. «Mais dans une élection présidentielle, il faut quand même lever un espoir, donner une espérance.» À condition de rester mesuré donc.

«Colorer la dernière semaine»

À Vincennes, François Hollande l'a assuré: «Je sens monter un grand espoir, un espoir des profondeurs de notre pays. Mais un espoir calme, un espoir ferme,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8951316 le lundi 16 avr 2012 à 09:49

    c'est pathétique !!

  • M4189758 le lundi 16 avr 2012 à 09:30

    JPi - Hollande : « Un espoir calme, ferme et lucide »Plus de prêts et emprunter toujours plus, dépenser encore plus et courir en même temps après un triple A. C'est CCC qui nous attend en 2012 : Comprendre, Courage et Centre. Comprendre que pour se désendetter il faut diminuer les dépenses de l’état et non augmenter les impôts, Courage pour obtenir enfin le premier plan de rigueur de l’état français, et enfin Centre pour savoir où voter.