Hollande: un 14 Juillet placé sous le signe de l'impopularité

le
0
Le président de la République renoue dimanche avec la traditionnelle interview télévisée depuis l'Élysée.

Rien que du très classique. Après avoir cherché à innover, François Hollande revient aux fondamentaux. Dimanche, le chef de l'État accordera le traditionnel entretien du 14 Juillet depuis l'Élysée. Prévue pour durer trente minutes, l'interview sera conduite par Claire Chazal (TF1) et Laurent Delahousse (France 2). Elle intervient à peine un mois après sa dernière émission télévisée sur M6 qui fut un flop. Mais qui n'a pas découragé l'Élysée, où l'on considère toujours que François Hollande est le seul à pouvoir être entendu des Français.

Hollande a quand même hésité, dubitatif sur l'intérêt de l'exercice. «Je vais être interrogé sur tout», a-t-il confié à son entourage, en anticipant et en regrettant à l'avance les questions sur l'éviction de Delphine Batho du gouvernement ou sur le retour potentiel de l'ancien président Nicolas Sarkozy. D'autres for...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant