Hollande : trois aveux et une absolution

le
2
François Hollande défend son bilan même s'il reconnaît s'être trompé sur la capacité des trublions de la majorité à entrer dans le rang et sur ces choix en matière de fiscalité au tout début de son quinquennat.
François Hollande défend son bilan même s'il reconnaît s'être trompé sur la capacité des trublions de la majorité à entrer dans le rang et sur ces choix en matière de fiscalité au tout début de son quinquennat.

C'était il y a pile cinq ans. En voiture sur les routes tortueuses de Corrèze, François Hollande évoquait la prochaine campagne présidentielle, à laquelle il se préparait. Conscient de l'état du pays et de la gravité de la crise, le futur candidat évoquait "le sang, la sueur et les larmes" qu'il devrait promettre aux Français. Cinq ans plus tard, dans le livre que lui consacre Françoise Fressoz (Le stage est fini, Albin Michel), le président le confesse : "Le sang, la sueur et les larmes, ça ne marche pas(?) Depuis Raymond Barre en 1976 (?), les gens disent on a déjà donné, on n'a plus de sang, on n'a plus de sueur, on n'a plus de larmes, donc ça n'opère plus", analyse le chef de l'État.

À l'épreuve du pouvoir, François Hollande se remet en cause. Du moins en partie. Au cours d'étonnantes confessions à la journaliste du Monde, il reconnaît plusieurs erreurs, cherchant à les justifier. Lucide ? les rapports de force politiques, ça le connaît ! ?, François Hollande reconnaît que, dès son élection, la partie va être compliquée. "Je suis le produit d'une majorité fragile. La gauche est majoritaire dans le pays, elle pèse en tout 40 %, dont 10 % à la gauche de la gauche et 30 % composée d'écologistes et de socialistes. Le c?ur de 30 % aurait dû être compact. Il ne l'a pas été."

"Le choix le plus lourd..."

Le chef de l'État reconnaît donc qu'il s'est trompé sur les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8842851 le mercredi 2 sept 2015 à 19:10

    "Gouverner c'est prévoir" or il n'a rien prévu du tout et n'a fait qu'appliquer des vieilles recettes périmées...pendant ce temps la France s'enfonce...

  • pichou59 le mercredi 2 sept 2015 à 16:09

    trop tard, le mal est fait!!!!! il nous a plumé