Hollande tente d'étoffer sa stature internationale

le
0
Après Madrid, Bruxelles et Berlin, François Hollande était vendredi à Rome pour un déplacement express d'une journée.

Son costume n'est pas encore tout à fait terminé. Mais, pays après pays, François Hollande essaye de l'étoffer. Dans le duel qui, pour l'instant, l'oppose directement à Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2012, le candidat socialiste accuse un retard certain sur le plan de la stature internationale. Pendant que le chef de l'État s'affiche au côté des dirigeants de la planète pour tenter de juguler la crise, lui restait jusqu'alors cantonné dans son département de la Corrèze. Depuis sa désignation lors de la primaire du PS, il s'efforce de combler ce retard.

Après Madrid, Bruxelles et Berlin, François Hollande était donc vendredi à Rome pour un déplacement express d'une journée destiné à clôturer cette minitournée européenne. «C'est une préparation pour les décisions que j'aurai à prendre si je suis élu», explique-t-il. Objectif de ces visites: montrer qu'en proposant de renégocier le traité européen, il n'est pas seul sur cette ligne en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant