Hollande tend la main à Bayrou, sous conditions

le
1

PARIS (Reuters) - Le candidat socialiste François Hollande est prêt à enrôler François Bayrou dans son gouvernement s'il remporte l'élection présidentielle et dans l'hypothèse où le dirigeant centriste aurait appelé à voter pour lui au second tour.

Le président du Mouvement Démocrate (MoDem), qui doit officialiser sa troisième candidature présidentielle la semaine prochaine, appelle de ses voeux une "majorité centrale" pour gouverner la France, qui s'ouvrirait aussi bien à la droite qu'à la gauche, mais marque pour l'heure son "indépendance".

"Je n'écarterai personne mais à la condition que les formations politiques ou les dirigeants politiques aient appelé à voter pour moi au second tour", a déclaré lundi François Hollande sur RMC Info et BFM TV.

"Tous ceux qui ont contribué au changement peuvent gouverner le pays dans le cadre du projet que j'ai présenté", a-t-il dit.

"Si François Bayrou fait un choix - nous verrons lequel - au second tour, eh bien il sera dans la majorité présidentielle qui se sera constituée autour du vainqueur du second tour, s'il a appelé (à voter) pour le bon candidat, sous-entendu celui que je pourrais représenter", a dit le député de Corrèze.

"Mais pour l'instant, il est dans une ambiguïté dont il n'est pas sorti", a-t-il ajouté.

François Bayrou, qui n'avait pas donné de consigne officielle de vote entre les deux tours de l'élection présidentielle de 2007, a assuré qu'il proposerait "un choix clair" en 2012.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4154134 le lundi 28 nov 2011 à 13:52

    François, ne te laisse pas embibonner pas chamallows. Fais monter les enchères (les 3% des vertsdegris font 30 sièges...)