Hollande tend la main à Bayrou

le
5
Le candidat socialiste considère que le président du MoDem fera partie de la majorité présidentielle s'il appelle à voter en sa faveur dans l'entre-deux-tours. Une position qui ne fait pas l'unanimité à gauche.

François Bayrou l'a promis : en 2012, s'il n'est pas qualifié au second tour, il se prononcera clairement pour l'un ou l'autre des candidats encore en lice. Histoire de ne pas reproduire la période de flottement de l'entre-deux-tours de 2007, lorsque le président du MoDem avait attendu trois jours avant d'annoncer finalement qu'il ne donnerait pas de consigne de vote. Façon aussi pour François Bayrou, ministre de l'Education entre 1993 et 1997, de s'inscrire dans la perspective d'une alliance qui lui permettrait de renouer avec une expérience gouvernementale.

«Bayrou se vendra au plus offrant», raille le radical Dominique Paillé. Depuis qu'il s'est déclaré, jeudi, candidat à la présidentielle, le leader centriste, crédité de 7% des voix, est courtisé de toutes parts. Dimanche, Xavier Bertrand invitait ainsi Bayrou à «ne pas se tromper d'adversaire», notant que le ton du président du MoDem à l'égard de Nicolas Sarkozy avait changé. Jean-Christophe Lagarde, numé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le lundi 28 nov 2011 à 17:06

    MDR....!!!! Couilles molles a peur de ne pas être au second tour..alors il ratisse large et fait déjà ses petites promesses...!!! MDR

  • M653301 le lundi 28 nov 2011 à 16:46

    les nuls accueillent les nuls .... un classique !!!

  • j.kerenf le lundi 28 nov 2011 à 16:41

    Et dire qu'il y a des pauvres pour soutenir ce con

  • M4154134 le lundi 28 nov 2011 à 16:18

    Il s'y croit déjà, couilles molles !

  • 82554976 le lundi 28 nov 2011 à 16:06

    On distribue déjà les postes pour servir les "AMIS" ! Dans ma naiveté je croyais que les élus avaient pour vocation de nous servir et non de se servir !C'est une honte