Hollande sur TF1 : Fillon pointe «une erreur de diagnostic», Le Pen «un exercice raté»

le
12
Hollande sur TF1 : Fillon pointe «une erreur de diagnostic», Le Pen «un exercice raté»
Hollande sur TF1 : Fillon pointe «une erreur de diagnostic», Le Pen «un exercice raté»

L'intervention de François Hollande, jeudi sur TF1, fait réagir plusieurs responsables politiques ce vendredi. A droite, l'ancien Premier ministre, François Fillon, estime que les Français «n'ont pas besoin d'être protégés, mais libérés». Xavier Bertrand considère, pour sa part, que le président de la République «se moque du monde».

LA QUESTION DU JOUR. François Hollande vous a-t-il convaincu ?

François Fillon, sur RTL : «Les Français ont besoin d'être libérés.» L'ancien Premier ministre estime que François Hollande fait «une erreur de diagnostic. Les Français n'ont pas besoin d'être protégés, mais libérés». «Libérez le travail, l'investissement, et arrêtez d'augmenter la dépense publique», conseille-t-il au chef de l'Etat, auquel il demande aussi de «restaurer l'autorité de l'Etat». «J'ai vu un conseiller de Pôle emploi, un élu local, un conteur d'histoire, jamais un président de la République. J'ai vu un commentateur de ses propres échecs, le service après vente de ses mesurettes. Mais en vérité, il ne prend pas la mesure de la gravité de la situation», a dénoncé François Fillon.

L'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy s'inquiète par ailleurs d'une montée des tensions dans le pays. «Il faut que le président de la République prenne la mesure du risque qu'il a de se retrouver devant une révolte des Français. Je sens monter partout la radicalisation. Le Front national aux Européennes, c'est la radicalisation, les Bonnets rouges aussi. Cette révolte peut s'exprimer à travers le champ institutionnel, mais aussi dans la rue.»

Xavier Bertrand sur Europe 1 : «Je ne suis pas rassuré.» «Je suis comme les Français. Je ne suis pas vraiment rassuré. Pas de nouveaux impôts ? François Hollande joue sur les mots. Il se moque du monde, des Français. Le gazole va augmenter au 1er janvier, les résidences secondaires vont être taxées...» dénonce le député-maire de Saint-Quentin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le vendredi 7 nov 2014 à 15:14

    Fin 2014, quelles mesures importantes pour sortir la France du marasme économique ? 2015, 100% de réussite au bac, mais combien de futurs chômeurs ? Fin 2017, quel taux d'imposition les français vont ils devoir subir ?

  • mlaure13 le vendredi 7 nov 2014 à 15:03

    Le problème, c'est qu'on a que le choix, entre la peste...le choléra...ébola...et la denguébola qui se profile à l'horizon !...:-)))

  • M4189758 le vendredi 7 nov 2014 à 14:36

    JPi - Il ferait mieux de s'occuper du divorce pour tous.

  • M8637171 le vendredi 7 nov 2014 à 13:31

    oui fillon les français ont besoin d'être libérés. Oui holland ouille nous enfume encore et encore. Baisse d'impôts pour lui égale moindre nouvelles taxes mais nouvelles taxes supplémentaires quand même. Discours mensongers déprimant !

  • M2614138 le vendredi 7 nov 2014 à 12:28

    Les François devraient être interdits de candidature. François Mitterand qui a mis le ver dans le fruit. Francois Hollande sa pâle copie. François Bayrou qui parti toujours sur les mauvais Et François fillon pareil toujours un tant de retard Les François plus de politique svp

  • paspad le vendredi 7 nov 2014 à 11:37

    FF a raison, bien sur. C'est moins d'état, moins de contraintes, moins de normes, moins de lois, moins d'obstacles........... et ce n'est pas ce que l'on a entendu hier. Quand on cible les aides au chomage des jeunes et bien c'est le chomage des +de 50 ans qui explose, et inversement. L e chomage n'est pas une affaire d'aides. Quand à l'annonce des 15 000 contrats aidés supplémentaires, c'est du placebo

  • frk987 le vendredi 7 nov 2014 à 10:44

    Birmon, la France n'a jamais su évoluer linéairement comme la GB, toujours à coup de révolutions.....Mais cette fois la faillite est inévitable.

  • birmon le vendredi 7 nov 2014 à 10:17

    La révolte dans la rue est le seul moyen de sortir de l'impasse avant 2017. Si elle a lieu, ce sera violent et ça coûtera cher. Une société qui refuse l'évolution finit toujours par connaître la révolution.

  • M931269 le vendredi 7 nov 2014 à 10:07

    Eh oui M8252219 la justice sociale a la sauce Hollandaise ne s'adresse qu'a un certain électorat.L'egalité ce n'est pas dans les génes socialos ! on rackette le privé pour arroser une frange de population qui leur sont acquise .

  • M931269 le vendredi 7 nov 2014 à 10:01

    Les vieux dém0ns social0s ont la vie dure et ...perdurent ! nous sommes au 21 eme siécle Mr Holland , il faut s'adapter AUX REALITES ECONOMIQUES de notre ére et se battre a coup de VRAIES REFORMES pour enfin redresser le Pays .Sinon point de salut .