Hollande sur France 2 : ce qu'en pensent nos lecteurs

le , mis à jour à 08:14
2
Hollande sur France 2 : ce qu'en pensent nos lecteurs
Hollande sur France 2 : ce qu'en pensent nos lecteurs

« Quatre années de reniement ! » lâche Marwen Belkaid, 22 ans. Face à l'un des quatre invités, François Hollande encaisse. Avant de lâcher : « Je ne renie rien de ce que j'ai dit au Bourget » lorsqu'il avait juré de faire de la jeunesse sa priorité. Morceau choisi de « Dialogues citoyens » qui, jeudi sur France 2, a parfois tourné au dialogue de sourds entre le président et ses interlocuteurs.

Après quatre ans passés à l'Elysée, alors que, selon les sondages, il n'imprime plus auprès des Français, le chef de l'Etat était venu défendre son bilan. Et, sans surprise, il s'y est accroché coûte que coûte : « Ça va mieux ! » assure-t-il. Devant la patronne de PME, Anne-Laure Constanza, Hollande défend sa politique envers les chefs d'entreprise. La loi Travail ? « Il n'y aura pas de retrait », martèle-t-il. Et l'efficacité du pacte de responsabilité ? « 100 000 créations d'emplois nets l'an dernier et 150 000 l'an prochain », promet-il avant de redire qu'il veut être jugé « sur la baisse du chômage ».

Même la déchéance de nationalité pour les terroristes qu'il a dû piteusement abandonner après quatre mois de débat, le président ne regrette pas de l'avoir proposée. « Parce qu'il fallait une réponse symbolique » aux attentats de novembre. Et à ceux qui lui reprochent, notamment à gauche, de ne pas tenir ses engagements, Hollande répond l'inverse. Ainsi confirme-t-il, par exemple, la réduction à 50 % d'ici à 2025 de la part du nucléaire dans la production d'électricité. En écho à son célèbre « mon adversaire c'est la finance », Hollande s'en prend même aux « excès du capitalisme ». Bref, lance-t-il, sur tous les fronts, « je tiens bon ! ».

Juste un peu de politique

Quitte parfois à apparaître en décalage. Notamment lorsque le chauffeur de car du Nord Antoine Demeyeur, passé du vote PS au vote FN, vient lui asséner : « Les ouvriers, les petits ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 8 mois

    Mensonges et falsifications : Les hausses d'impôts ont été nettement supérieures aux baisses depuis le début du quinquennat de François Hollande : plus de 90 milliards d'euros d'impôts supplémentaires ont pesé sur les Français . 700 000 chômeurs de plus depuis 2012. La loi sur le travail rendu à l'état de squelette. TOUT VA TRÈS BIEN MADAME LA MARQUISE !!!!!!!!!!!!

  • M7166371 il y a 8 mois

    inaudible