Hollande souhaite un «rapprochement» entre Areva et EDF

le
2
Hollande souhaite un «rapprochement» entre Areva et EDF
Hollande souhaite un «rapprochement» entre Areva et EDF

Alors que Areva, le géant mondial du nucléaire a annoncé mercredi un vaste plan d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017, après une perte record de près de cinq milliards en 2014, François Hollande a demandé aux dirigeants d'Areva et d'EDF de travailler à un «rapprochement» des deux groupes «qui pourrait être confirmé dans quelques mois». Le chef de l'Etat a appelé par ailleurs à engager «au plus vite» le dialogue social au sein du groupe pour éviter les licenciements. Areva comptait 45.340 collaborateurs, fin 2013, dont les deux tiers en France.

«Tout sera fait pour qu'à travers cette coopération, cette nouvelle stratégie, car il y aura une nouvelle stratégie industrielle, nous puissions donner un avenir» à la filière nucléaire française, a insisté le président de la République de Madrid, rappelant que cette «filière d'excellence» comptait 2.500 entreprises et employait 220.000 salariés.

Royal et Macron «examineront les propositions» des dirigeants

Auparavant, le Premier ministre, Manuel Valls, avait lui aussi appelé Areva et EDF à coopérer «sans réserve» pour «poser les bases de la refondation de cette filière industrielle essentielle pour notre pays». «Dans les semaines qui viennent les ministres (de l'Economie et de l'Ecologie, Ndlr) Emmanuel Macron et Ségolène Royal sans tabou examineront les propositions que lui feront les directions d'EDF et d'Areva qui doivent travailler ensemble et dans une coopération qui doit être la plus étroite possible», a-t-il indiqué.

«Une étroite collaboration entre les acteurs de l'équipe de France du nucléaire sera déterminante» pour réussir à se développer en Chine, a pour sa part estimé Philippe Varin, le président du géant du nucléaire.

Un manque de coopération voire une rivalité

Ces dernières années, le manque de coopération entre les principaux acteurs du secteur nucléaire français - le Commissariat à l'énergie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le jeudi 5 mar 2015 à 07:54

    Mais non, l'electricité nucléaire n'est pas chère...............

  • DADA40 le mercredi 4 mar 2015 à 23:49

    Et madame LAUVERGEON se porte bien, merci!