Hollande souhaite que la révision de la Constitution aille vite

le
1
    PARIS, 11 février (Reuters) - François Hollande a émis jeudi 
le souhait que la procédure de révision de la Constitution 
engagée par le Parlement, notamment relative à la déchéance de 
nationalité, ne dure pas trop longtemps.  
    Sur TF1 et France 2, le président français n'a pas évoqué la 
possibilité d'organiser un référendum si cette révision 
n'obtenait pas la majorité des trois cinquièmes des suffrages 
exprimés nécessaire à son adoption par le Congrès.  
    Au terme de semaines de vifs débats, les députés français 
ont adopté mercredi le projet de loi qui inscrit dans la 
Constitution l'état d'urgence et la déchéance de nationalité 
pour les personnes condamnées pour terrorisme.   
    Le Sénat, majoritairement à droite, doit à son tour 
approuver ce texte dans les mêmes termes pour réunir le 
Parlement en Congrès. 
    "Je ne souhaite pas que la navette dure trop longtemps", a 
dit le président.  
    Les Français "veulent que ça se termine, et moi aussi", 
a-t-il ajouté.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 10 mois

    Et nous souhaitons tous qu'il dégége vite ! Très vite !