Hollande soigne sa rentrée loin de La Rochelle

le
2
Le chef de l'État a fixé mercredi les objectifs de son gouvernement.

Il est vigilant. François Hollande se sait sous surveillance. Les premiers mois du pouvoir impriment les esprits et il tient à cette image de président au travail et à l'écoute qu'il veut se construire. Alors, après la parenthèse de l'été, le chef de l'État veut corriger le sentiment d'indécision qui persiste autour de son action. En ouverture du Conseil des ministres de rentrée, mercredi, il a rappelé la situation à son gouvernement. Il y a «de fortes exigences», de «fortes attentes», a-t-il insisté. «Nous avons des objectifs à atteindre.»

François Hollande en a fixé cinq: «refondation de l'Europe», «rétablissement des comptes publics», croissance, «restauration de la compétitivité économique et sociale» et «renforcement du pacte républicain». Il a invité chacun, autour de la table, à se «reconcentrer» sur ces objectifs, a aussi rapporté la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem. «Courage», «cohérence», «sérieux», a-t-il ajouté comme une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le jeudi 23 aout 2012 à 09:36

    Quand on a rien à proposer de concret, on fait de la communication. Lamentable

  • Ross007 le jeudi 23 aout 2012 à 09:10

    Déjà, au bout de 3 mois, il leur demande de se reconcentrer ! Il vaudrait mieux la changer cette équipe, François !