Hollande se veut "prudent" sur le contrat Rafale avec l'Inde

le
1

PARIS, 2 décembre (Reuters) - Du "bon travail" a été engagé en vue de la vente à l'Inde de 126 avions de combat Rafale fabriqués par Dassault Aviation AVMD.PA , mais il convient de rester prudent, a déclaré mardi François Hollande. "Il faut être toujours prudent sur ces contrats. Le travail se fait. Et lorsqu'il sera conclu, nous pourrons parler. Jusqu'à présent, le silence est plutôt la bonne méthode. Et il y a du bon travail qui a été engagé", a déclaré le président français en marge de la visite de l'Institut du sport à Paris. L'entourage du ministre français de la Défense avait auparavant indiqué que les négociations avec l'Inde étaient "sur le point d'aboutir". ID:nL6N0TM180 Dassault Aviation, qui n'a pas réussi à vendre le Rafale à l'étranger depuis son lancement en 1989, est en négociation exclusive avec l'Inde depuis près de trois ans. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mardi 2 déc 2014 à 11:13

    dégage et vite !