Hollande se penche sur l'Europe du Sud

le
0
La demande d'aide de Madridbloquée jusqu'à novembre. Paris à l'offensive sur l'union bancaire

Nouveau coup de force des pays du Sud en préparation? En juin dernier, lors du sommet européen, l'Italie et l'Espagne avaient poussé l'Allemagne à des concessions sous l'½il bienveillant de la France. Vendredi, en marge du sommet 5 + 5 vendredi à Malte, François Hollande, Mario Monti et Mariano Rajoy, ainsi que le premier ministre portugais Pedro Passos se sont réunis un peu plus d'une demi-heure.

À moins de trois semaines du prochain sommet européen, à nouveau crucial pour l'avenir de l'Europe, l'inquiétude grandit sur le sort de l'Espagne. «Cela a fait partie des sujets abordés», reconnaît-on dans l'entourage de François Hollande qui souhaite que les 18 et 19 octobre prochains à Bruxelles «des décisions définitives soient prises pour que ces difficultés ne se reproduisent plus à l'avenir».

Car pour l'heure, l'Espagne, mais aussi la Grèce n'ont pas fini de plomber les marchés: aucun des deux dossiers brûlants d'assistance financière n'est susceptible d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant