Hollande se méfie d'un excès de confiance

le
2
Le candidat socialiste se montre serein, malgré sa baisse dans les sondages, dont il prédit qu'ils vont encore se resserrer.

Il en faudra beaucoup plus pour l'atteindre. François Hollande est détendu, serein apparemment, et fait peu de cas du resserrement entre Nicolas Sarkozy et lui dans le premier sondage d'intention de vote réalisé depuis la rentrée. «Pour un début d'année, c'est bien de partir sur ces bases», commente-t-il, en aparté, dans la salle des fêtes de Jarnac, dimanche. «Rendez-vous compte, il est président sortant et il arrive en seconde position!» Avec leur candidat, les socialistes pensent que les fondamentaux de l'élection sont en leur faveur. S'ils restent prudents, c'est parce qu'ils ont perdu les trois dernières élections présidentielles, dont deux, en 2002 et en 2007, qui leur semblaient imperdables.

«Je suis confiant, jusqu'à un certain point: ce sont les électeurs qui votent», confiait François Hollande, le week-end dernier. «Je ne veux pas faire celui qui serait certain que l'élection est jouée. Nous ne sommes qu'au début, il faut respecter l'électeur.» Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mardi 10 jan 2012 à 12:04

    Il a bien raison !

  • M1961G le mardi 10 jan 2012 à 08:20

    hollande subira le même échec que jospin ,il va être éjecté au 1er tour.