Hollande se fait chiper son nom de domaine pour 2012

le
1
Le candidat socialiste à l'élection présidentielle n'a pas acheté à temps ce nom de domaine. Son équipe de campagne menace d'une action en justice.

François Hollande, qui raconte s'être «préparé» de longue date pour devenir candidat à l'élection présidentielle, s'engageant dans un «long chemin», a oublié un détail au passage : réserver, à temps, le nom de domaine associé à sa campagne. Mal lui en a pris. Durant quelques jours, l'adresse «hollande2012.fr» a redirigé vers le site Internet de l'UMP. Avant de mener vers un graphique chiffrant le coût de la primaire socialiste.

Ce détournement, un classique du genre, n'a pas nécessité de compétences informatiques élevées, mais simplement une bonne dose d'opportunisme. Il a suffi d'une dizaine d'euros pour acheter un nom de domaine encore disponible se terminant en «.fr». Puis de quelques clics pour aiguiller les internautes qui entrent cette adresse dans leur navigateur vers le site Internet de son choix. Le tout, dans un anonymat presque total.

Si l'adresse «hollande2012.fr» a dans un premier temps mené vers le site de l'UMP, le parti dirigé par Jean-F

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8825267 le mardi 18 oct 2011 à 14:47

    Toujours en retard sur tout les socialistes lol