Hollande s'appuie sur le Japon pour contrer la Chine

le
0
DÉCRYPTAGE - Le chef de l'État veut que la France reste au niveau face à la puissante concurrence chinoise. Le Japon pourrait contribuer à cet objectif. C'est tout le sens du voyage du président de la République.

Sur le moment, François Hollande n'a pas réalisé. Mais à l'évidence, son erreur l'a plus qu'agacé. Car en entamant vendredi sa visite d'État au Japon par un lapsus l'ayant amené à présenter «les condoléances du peuple français au peuple chinois» pour la mort de dix Japonais lors de la prise d'otages d'In Amenas en Algérie au début de l'année, le président de la République a en fait livré la clé de lecture de son voyage: l'obsession chinoise ou comment faire pour que la France reste à niveau face à la concurrence de ce puissant pays émergeant? Cela tombe bien, le Japon connaît les mêmes tourments.

D'ailleurs, sur les trois questions posées à François Hollande après son intervention samedi devant les chefs d'entreprise japonais, la première conc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant