Hollande : «Rien ne les oblige à se marier !»

le
1
INTERVIEW - Stéphane Bern répond à trois questions sur la situation conjugale de François Hollande et de Valérie Trierweiler en regard du protocole des cours européennes.

LE FIGARO. - Comment les monarchies peuvent-elles réagir au fait que François Hollande et Valérie Trierweiler ne sont pas mariés?

Stéphane Bern: «Cette situation n'est pas un obstacle insurmontable.»
Stéphane Bern: «Cette situation n'est pas un obstacle insurmontable.» Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Stéphane BERN. - Cette situation n'est pas un obstacle insurmontable. La reine Elizabeth II d'Angleterre, on l'a encore constaté lors du mariage du prince William avec Kate Middleton l'année dernière, est beaucoup plus «cool» sur ces questions qu'on pourrait l'imaginer. Lors de son prochain jubilé de diamant, la question ne devrait pas se poser puisque seul un dîner avec les chefs d'État royaux est prévu.

Les cours européennes sont moins rigides qu'avant. Ainsi la cour de Suède avait-elle reçu Charlene et Albert avant qu'ils soient mariés, et la future princesse de Monaco à un rang très honorable.

Une union officielle ne simplifierait-elle cependant pas le protocole?

Rien ne les oblige à se marier! Tout est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le mardi 8 mai 2012 à 19:56

    Dit en bon français, le président élu vit en concubinage.