Hollande reste en tête mais son avance s'effrite, selon Ifop

le
0

PARIS (Reuters) - François Hollande resterait en tête au premier tour de la présidentielle avec 29,5% des voix, contre 26% à Nicolas Sarkozy, mais perdrait trois points en un mois, selon un sondage Ifop pour le site Atlantico.fr diffusé jeudi.

Au second tour, malgré son effritement au premier tour, le candidat socialiste reste largement en tête avec 56%, soit 12 points d'avance sur l'actuel chef de l'Etat (44%).

Ce score élevé s'explique par les bons reports de voix des personnes qui choisissent le président du MoDem François Bayrou au premier tour et par une part non négligeable des électeurs de Marine Le Pen se reportant vers le candidat PS, souligne l'institut de sondage.

Derrière François Hollande et Nicolas Sarkozy, la candidate du Front national reste à la troisième place au premier tour et progresse même légèrement d'un demi-point à 19,5%.

La baisse du candidat socialiste semble profiter à François Bayrou, estime l'Ifop, soulignant que le candidat centriste progresse de 2,5% points à 8,5%.

Jean-Luc Mélenchon fait le plein des voix à la gauche du PS avec 7,5% des intentions de vote, en hausse de 1,5 point. Derrière, aucun autre candidat ne dépasse la barre des 5%.

Cette enquête a été effectuée du 29 au 30 novembre auprès d'un échantillon de 934 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant