Hollande reprend de la hauteur

le
0
Le président, qui était mercredi à Madrid, veut contrôler davantage sa parole.

C'est toujours le même rituel. François Hollande descend d'une berline sombre aux vitres fumées, accueilli sur l'esplanade du palais de la Moncloa par le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. Statique sur le tapis rouge, les mains militairement posées le long du corps, il écoute les hymnes nationaux, avant de passer les troupes en revue.

François Hollande se trouvait mercredi à Madrid pour le 23e sommet franco-espagnol. Le chef de l'État ne quitte plus la scène internationale. Il vient d'enchaîner des déplacements à Monaco, en Israël, à Rome... Il sera en Lituanie et en Pologne jeudi et vendredi, avant de s'envoler pour un long voyage au Brésil et en Guyane à la mi-décembre. Hollande présidera aussi à Paris le sommet sur la sécurité en Afrique, les 6 et 7 décembre. «Ces sommets ont été prévus de longue date avec nos partenaires», relativise-t-on à l'Élysée, où l'o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant