Hollande renvoie le centre à droite

le
1
Les socialistes souhaitent capter les voix à la gauche du MoDem pour éviter à tout prix un second tour Hollande-Bayrou.

Finalement, c'est non. Après avoir, à un moment, donné le sentiment qu'il pourrait faire de la place à François Bayrou dans une éventuelle majorité de gauche, François Hollande a évacué l'hypothèse jeudi soir. À sa manière, d'abord en entrouvrant la porte, puis en la refermant. «Ceux qui soutiendront ma candidature au second tour de la présidentielle ont vocation à gouverner avec moi», a commencé le candidat socialiste à la présidentielle. La proposition vaut pour le président du MoDem? «François Bayrou trouve que mon projet n'est pas bon, il l'a dit. Donc je ne vois pas comment il pourrait participer à un gouvernement pour appliquer un projet qu'il ne trouve pas bon.» Le centriste a deux possibilités: se renier ou s'opposer.

Tout à sa stratégie de rassembler la gauche dès le premier tour, François Hollande s'emploie à renvoyer François Bayrou dans le camp de la droite. «De toute façon, François Bayrou va aller à droite», veut-on croire dans l'équi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le vendredi 27 jan 2012 à 20:53

    En 2012, faut pas que Sarkommence, Mais faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent. Pas Lepen de se faire mal mais surtout ne Mélanchons pas tout sinon c'est la Bayroute annoncée ! Eva être Joly l'année 2012...