Hollande rend hommage au soldat tué en Afghanistan

le
1
Le président a interrompu ses vacances pour prononcer, samedi à Varces, l'éloge funèbre du major Bouzet, tombé mardi. «Il était animé de l'âme française», a déclaré le chef de l'Etat, citant Clémenceau.

Le major Franck Bouzet «était animé de l'âme française». Pour rendre hommage au 88e soldat français tué en Afghanistan, François Hollande a cité Clémenceau. Le chef de l'Etat a interrompu ses vacances à Brégançon pour prononcer, samedi, à Varces l'éloge funèbre du major Bouzet, mortellement blessé mardi. «En revenant en Afghanistan en mai 2012, vous saviez les risques du combat», a salué François Hollande, qui était venu était accompagné du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Bertrand Ract Madoux.

Le major Bousquet «a rejoint la longue et glorieuse cohorte des hommes morts au champ d'honneur»a déclaré solennellement le chef de l'Etat, qui a aussi rendu hommage au soldat qui, en essayant de secourir le major, a été grièvement blessé mardi. «Toute la nation est réunie autour de vous»,a-t-il assuré aux proches du major, conscient qu'aucun mot ne pourrait «étancher la peine inextingu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le samedi 11 aout 2012 à 17:04

    je croyais qu'il avait promis de quitter l’Afghanistan si il était au pouvoir.Encore une promesse bidon , comme beaucoup. ils arrivent en promettant la lune, et on se retrouve plumé et aucune promesse n'est tenue.Hollande est vraiment aussi nul que les autres, peut être meme plus.