Hollande reçu par Cameron sur fond de «French bashing»

le
0

Pour les conservateurs, la politique du gouvernement socialiste sert d'épouvantail.

Il va falloir plus qu'une pinte de bière pour détendre les relations entre François Hollande et David Cameron pendant leur déjeuner au Swan Inn, un charmant pub au bord d'une rivière à côté de la base aérienne de Brize Norton, où se tient vendredi matin un sommet franco-britannique en grande partie consacré à la défense. Si les rapports entre le premier ministre britannique et Nicolas Sarkozy étaient devenus houleux malgré leur proximité politique, ils sont loin de s'être améliorés avec son successeur socialiste. Le climat permanent de «French bashing» en Grande-Bretagne et les attaques plus ou moins directes contre le président par la presse et la classe politique n'arrangent rien.

Les rumeurs d'annulation de la rencontre de la part de la France en réaction ont toutefois été démenties. «Si on annulait pour ça, il n'y aurait jamais de sommet», ironise un conseiller de l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant