Hollande reçoit les familles des quatre otages d'Arlit

le
0

PARIS (Reuters) - François Hollande a reçu jeudi les familles des Français enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, il y a plus de mille jours.

Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Féret sont retenus au Sahel par le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ce groupe a affirmé le 22 juin dernier que les huit otages européens, dont cinq Français, entre ses mains étaient vivants.

"Le chef de l'Etat a exprimé le soutien de la nation à leur famille et a rappelé sa détermination et la mobilisation des services de l'Etat pour obtenir leur libération", peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée.

Enlevés sur un site d'extraction d'uranium à Arlit, les quatre hommes faisaient partie d'un groupe de sept personnes, dont cinq Français, pour la plupart des collaborateurs des groupes Areva et Satom, une filiale de Vinci.

Trois captifs -une femme, Françoise Larribe, épouse de Daniel Larribe, un ressortissant malgache et un Togolais- ont depuis été libérés.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant