Hollande : «Quand on rénove un quartier, les entreprises s'y installent»

le
14
Hollande : «Quand on rénove un quartier, les entreprises s'y installent»
Hollande : «Quand on rénove un quartier, les entreprises s'y installent»

François Hollande était en déplacement ce mardi matin à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), à l'occasion du lancement du nouveau Programme national de rénovation urbaine (PNRU) en faveur des quartiers défavorisés. Il a été accueilli peu après 9 heures par son ex-ministre des Transports et de la Mer Frédéric Cuvillier, redevenu député-maire après avoir quitté le gouvernement Valls lors du remaniement d'août, pour cause de désaccord avec la ligne du gouvernement.

Le président de la République a entamé cette visite boulonnaise en se rendant dans le quartier du Chemin Vert. «Ce qui a été décidé, c'est 5 milliards d'euros sur plusieurs années, pour que cela puisse déclencher 20 milliards d'investissements pour non seulement améliorer le cadre de vie mais aussi tenir compte des besoins des habitants», a-t-il déclaré dans la cour du groupe scolaire Louis Blanc, précisant que l'enjeu était d'apporter «des services publics, de l'emploi». 

«Un quinquennat autour de l'égalité, de la réussite»

«Les services publics, c'est d'abord l'école, a-t-il encore lancé (...) En même temps que nous redessinons les quartiers prioritaires, nous redessinons aussi l'éducation prioritaire. On doit mettre encore plus de moyens pour que les jeunes de ces quartiers aient encore plus de chances de réussir leur vie». Le chef de l'Etat a souligné que «quand on rénove un quartier, les entreprises s'y installent, les commerces aussi. On va faire en sorte qu'il y ait des exonérations de cotisations sociales, des incitations» afin d'encourager le maintien ou l'implantation de nouvelles activités.

Outre cette visite d'école, le programme du chef de l'Etat à Boulogne-sur-mer comprend la présentation d'un projet de renouvellement urbain, la signature d'une convention avec une entreprise et une table ronde avec habitants et acteurs locaux. Interrogé sur une semaine riche en sujets chers à la gauche (immigration, quartiers, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le mardi 16 déc 2014 à 14:10

    cretin 1er a parlé, on est sauvé. Enfin encore quelques mois et le PS ne sera plus qu'un mauvais souvenir, il sera laminé et jeté au fonds de la fosse à purin.

  • cavalair le mardi 16 déc 2014 à 13:20

    Il a encore fume du shhhit ce matin

  • cavalair le mardi 16 déc 2014 à 13:19

    «Quand on rénove un quartier, les entreprises s'y installent» Ca restera comme la pensee profonde du grand Mamamouchi Holland. L'homme qui n'a jamais rien fout..u de sa vie, qui est grassement paye et qui donne des conseils croyant qu'il est ecoute

  • M7403983 le mardi 16 déc 2014 à 13:17

    «Un quinquennat autour de l'égalité, de la réussite» : il est bien vraiment HORS SOL !!!

  • Gary.83 le mardi 16 déc 2014 à 13:08

    tout çà c'est de la branlette socialiste !!

  • tropfort le mardi 16 déc 2014 à 12:52

    C'est un fabricant de fascisme, à raconter n'importe quoi...

  • miez1804 le mardi 16 déc 2014 à 12:49

    De toute façon dans 3 ans il n'y aura plus rien!

  • Gary.83 le mardi 16 déc 2014 à 12:42

    et les voitures bélier qui détruisent des écoles pour refuser la culture française il est au courant le porcinet couineur !

  • g.dupuy le mardi 16 déc 2014 à 12:38

    Pour l instant les entreprises ferment

  • frk987 le mardi 16 déc 2014 à 11:16

    C'est du mauvais esprit Pichou59.....qu'il organise un ferry gratos journalier, que les anglais gèrent leurs ex colonies.....comme nous...A chacun sa croix.