Hollande prône un rééquilibrage du couple franco-allemand

le
2
VIDÉO - Invité lundi matin du congrès du SPD à Berlin, le candidat du PS pour 2012 a dénoncé le «directoire» de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.

De notre envoyé spécial à Berlin.

Deux alliances. Le parallèle était tentant lundi. D'un côté, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, qui se rencontrent à Paris. De l'autre, à Berlin, François Hollande invité du congrès du SPD, aux côtés des leaders de la gauche allemande Sigmar Gabriel, le président du parti, Frank-Walter Steinmeier, le probable candidat à la chancellerie en 2013 ou encore Peer Steinbrück, un autre ténor de premier plan. Deux projets aussi. Lundi matin, François Hollande a tenu à montrer sa différence de conception du tandem franco-allemand. «C'est un moteur, ce n'est pas un directoire», a-t-il expliqué lundi matin à la presse française. Pour lui, le chef de l'Etat n'a pas su maintenir la relation : «Ce qui a posé problème, c'est l'inconstance».

Pour la première fois, un leader socialiste français était l'invité du congrès du SPD. Devant les délégués du parti social-démocrate allemand, François Hollande a explicité sa vision de la rel

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8951316 le lundi 5 déc 2011 à 14:47

    les 30 piteuses nous ont montré que les soces n'apportent que la misère au peuple !!

  • ahariga1 le lundi 5 déc 2011 à 13:14

    Le mâle 'dur", surtout devant Merkel, se sera lui, qui dominera de toute sa puissance "virile"