Hollande promet de tenir tête à l'Allemagne

le
1
VIDÉO - Le candidat socialiste rejette la proposition faite par Sarkozy d'un nouveau traité européen pour défendre celle d'un «pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance» en cinq points.

Un caractère plus qu'un projet. À Bruxelles, mercredi, François Hollande a défendu ses solutions à la crise européenne avec une idée: montrer sa fermeté. À la veille d'un nouveau discours sur la crise de Nicolas Sarkozy, probable candidat à la présidentielle, le prétendant socialiste tenait à prouver qu'au c½ur des institutions européennes, il avait une voie à défendre : du Parlement européen au siège de la Commission, où il a rencontré son président José Manuel Barroso, son agenda était chargé.

Pour le candidat PS, la proposition de Sarkozy d'établir un nouveau traité européen ne répond pas à la crise. «Quelle est l'urgence ? Bâtir un nouveau traité ? L'urgence est d'intervenir maintenant. Ce n'est pas un nouveau traité qui mettra l'Europe en bon ordre», a-t-il lancé. Pour lui, une solution purement institutionnelle prendrait trop de temps. «Vous pensez que pendant cette période les marchés se suspendront ?»

François Hollande défend p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ahariga1 le jeudi 1 déc 2011 à 07:30

    Oui, Hollande tiendra la tête base devant l'Allemagne, qui a su, il y a 10 ans avec un Gouvernement socialiste, astreindre des économies et des restrictions, il lui faudra bien l'aide de la fourmi allemande pour alimenter la cigale française