Hollande : «Probabilité très forte» que Philippe Verdon soit mort

le
0
Hollande : «Probabilité très forte» que Philippe Verdon soit mort
Hollande : «Probabilité très forte» que Philippe Verdon soit mort

François Hollande a de nouveau laissé peu d'espoir sur le sort de Philippe Verdon, ce lundi matin. Lors de sa visite à l'ambassade du Mali à Paris, il a confirmé qu'il y avait «une probabilité très forte» que l'otage français enlevé en 2011 par Aqmi soit mort et promis que «rien ne sera impuni». «Nous avons retrouvé une dépouille il y a dix jours au Nord Mali, nous faisons tout pour avoir confirmation que ce pourrait être hélas le corps de Philippe Verdon. Nous analyserions à ce moment-là, les causes de la mort», a-il ajouté. Dans son entretien télévisé du 14 Juillet, il avait déjà déclaré que «tout indique qu'il serait mort il y a déjà plusieurs semaines».

Selon RFI, le corps de Philippe Verdon a été récupéré par les Français dans la région de Tessalit, non loin de la frontière algérienne. La dépouille a ensuite été transférée à l'hôpital militaire de Gao. Il faudra au moins attendre 48 heures pour connaître les résultats ADN, selon BFM-TV. Le corps devrait être rapatrié d'ici quelques jours en France.

Le père de Philippe Verdon attend une «confirmation officielle»

Jean-Pierre Verdon, le père de l'otage a déclaré attendre une «confirmation officielle» du décès de son fils. «Nous sommes dans un deuil familial et ne souhaitons pas communiquer avec la presse», a-t-il ajouté.

M. Verdon et un autre Français, Serge Lazarevic, ont été enlevés dans la nuit du 24 novembre 2011 par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dans leur hôtel à Hombori (nord-est du Mali). Ils étaient en voyage d'affaires pour un projet de cimenterie. Le 19 mars, Aqmi avait annoncé que Philippe Verdon, 53 ans, avait été exécuté, Paris n'avait jamais confirmé mais le 28 mars François Hollande déclarait que «des éléments conduisent à penser» que Philippe Verdon «pourrait être mort».

Agé de 53 ans, Philippe Verdon souffrait en partant pour le Mali d'un ulcère et de tachycardie. «Pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant