Hollande pris de court par l'explosion du chômage

le
3
Le président juge tenable l'inversion de la courbe du chômage à la fin de l'année. Mais le doute grandit.

Y croire ou pas? François Hollande, qui connaît les travers que lui reproche l'opinion, ne veut pas paraître hésitant. «Il faut être clair sur l'objectif», a-t-il demandé mercredi à son gouvernement. Son objectif reste toujours «d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013». Malgré les derniers chiffres catastrophiques enregistrés: 3,17 millions de chômeurs de catégorie A, et la situation économique ne devrait pas s'améliorer... «C'est un objectif qui est tenable», a martelé le chef de l'État au Conseil des ministres. «C'est une nécessité sociale et économique», a-t-il ajouté. Samedi, le président avait pourtant semblé douter lors d'une conférence au Salon de l'agriculture. Pour marquer sa volonté, il a corrigé et donné la tonalité: «Il faut donner confiance aux Français.»

«Une fracture qui s'installe»

L'inquiétude pointe pour...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Rominou6 le vendredi 1 mar 2013 à 12:45

    Il est mignon, il croyait que ça allait baisser tout seul. Finalement, il doit être aussi naïf que ses électeurs. Vivement 2017...Si on y arrive

  • derastea le jeudi 28 fév 2013 à 10:27

    Juste une idée. Il faut que les écrivains de pour les nuls, lui fasse vite un nouveau bouquin : gouverner pour les nuls.

  • mlaure13 le jeudi 28 fév 2013 à 00:14

    D'avoir les fesses dans le fauteuil présidentiel, sous les ORS de la République, ne lui suffit plus ?...Voilà qu'il veut gouverner maintenant...et nous projeter le "paquebot FRANCE" sur les écueils !!!...