Hollande président : une victoire serrée?

le
0
ÉTUDE POLITIQUE - Le candidat socialiste a capté un mécontentement dépassant la seule gauche.

Par Pascal Perrineau, directeur du centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof)

Avec 51,62 % des suffrages exprimés, François Hollande vient de remporter l'élection présidentielle. Il a réconcilié la gauche avec celle-ci alors que, depuis les succès de François Mitterrand en 1981 et 1988, la gauche avait semblé incapable d'emporter l'élection qui mène au pouvoir suprême.

Ce succès est dû à la volonté d'alternance politique dont on avait enregistré les prodromes dans toutes les élections intermédiaires des quatre dernières années. La droite détenait le pouvoir présidentiel sans interruption depuis dix-sept ans. Si Nicolas Sarkozy avait gagné, il aurait permis à son courant politique d'emporter pour la quatrième fois de suite l'élection présidentielle. Aucun courant politique n'a réussi une telle performance sous la Ve République. Le général de Gaulle et Georges Pompidou avaient fait triompher le courant gaulliste à trois reprises. Giscard d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant