Hollande prend en main sa majorité

le
0
Les problèmes récurrents d'autorité du premier ministre poussent le chef de l'État à monter en première ligne.

Normalement, le chef de la majorité c'est le premier ministre. Normalement. Car avec Jean-Marc Ayrault, dont l'autorité est régulièrement remise en cause, un jour par les membres de son gouvernement, un autre par les députés socialistes, François Hollande se retrouve désormais en première ligne. Quitte à rompre avec la promesse formulée dans son anaphore présidentielle, et selon laquelle il ne serait pas «le chef de la majorité» et qu'il ne recevrait pas «les parlementaires de la majorité à l'Élysée», François Hollande multiplie les interventions pour tenter de ramener de l'ordre dans ses rangs. «Le sort du président et de sa majorité est commun (...) On est liés, tous ensemble», a-t-il redit vendredi soir lors d'un dîner avec l'Association de la presse présidentielle, moins d'une semaine après avoir déjà menacé presque explicitement ses troupes l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant