Hollande prend des engagements devant les surveillants de prison

le
4

PARIS, 29 octobre (Reuters) - François Hollande a promis jeudi des revalorisations salariales et des embauches aux syndicats de l'administration pénitentiaire, ont annoncé ces derniers après une rencontre avec le chef de l'Etat. Le détail de ces revalorisations doit être fixé d'ici trois mois, a déclaré à des journalistes Jean-François Forget, secrétaire général de l'Ufap-Unsa Justice, parlant au nom de l'intersyndicale. Quant aux embauches, il ne s'agit pas de créations de postes mais d'un plan de résorption des postes de surveillants vacants, dont le nombre s'élève à 1.300, a-t-il ajouté. Les syndicats doivent désormais discuter du maintien ou non du mouvement de grève annoncé pour le 5 novembre, a précisé Jean-François Forget. Après les policiers et les avocats, des surveillants de prison ont exprimé leur colère en manifestant la semaine dernière dans le centre de Paris pour dénoncer le manque d'effectifs et la violence en prison. ID:nL8N12M3PZ (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le jeudi 29 oct 2015 à 14:55

    Le problème c'est précisément qu'il prend, encore, des engagements alors qu'il n'en a ni l'autorité ni les moyens....

  • gustav10 le jeudi 29 oct 2015 à 13:37

    Paroles, paroles, paroles,......

  • bordo le jeudi 29 oct 2015 à 13:07

    FH prendre des engagements ! Et pourquoi pas de se marier tant qu'on y est.

  • M5723741 le jeudi 29 oct 2015 à 13:03

    s'il crée des jobs de surveillants il doit supprimer le même nombre ailleurs et si possible un peu plus.