Hollande pousse les fraudeurs fiscaux à se déclarer

le
43
Le président français met en garde les fautifs, alors que son gouvernement prépare un alourdissement des peines pour fraude fiscale. » L'Europe met la pression sur les paradis fiscaux » La Suisse cède pas à pas sur le secret bancaire

À défaut de «cellule», François Hollande encourage les fraudeurs «à venir se déclarer dans leurs pays d'origine». Depuis Bruxelles, où il participait à un sommet européen consacré à la lutte contre l'évasion fiscale, le président de la République a mis en garde les fraudeurs. «Le temps de l'impunité est terminé. Celui de l'opacité est en voie d'extinction. Ceux qui pratiquent la fraude fiscale risquent d'être identifiés. Il convient de venir se déclarer», a-t-il affirmé, ajoutant que les peines fiscales encourues par les fautifs étaient celles prévues par la loi. «Nous refusons l'amnistie», a affirmé François Hollande, dont le gouvernement prépare un alourdissement des peines pénales pour fraude fiscale.

Le sommet de Bruxelles n'a guère avancé

Côté européen, le sommet de Bruxelles n'a guère avancé dans la lutte contre les paradis fiscaux au sein de l'UE. L'Autriche et le Luxembourg demandent que la Suisse bouge sur l'échange automatique d'informations fiscales avant de lever leurs restrictions sur la directive épargne qui prévoit une taxation à la source pour les pays qui pratiquent toujours le secret bancaire. Autriche et Luxembourg se sont engagées à lever le secret bancaire à la fin de l'année, s'ils obtiennent des gages équivalents côté suisse. Ce qui n'est pas garanti.

Serait-il appliqué, l'échange automatique d'informations dans le cadre européen ne va pas aussi loin que l'échange automatique d'informations exigé par les États-Unis en Europe. Il couvre moins de produits et ne permet pas toute la transparence sur les mouvements de compte, à l'instar de l'accord américain Fatca qui revient à faire disparaître le secret bancaire suisse pour le fisc américain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le lundi 27 mai 2013 à 17:51

    Un peu de tolérance dans l'exemplarité !Surement le fait d'un "Moi président normal je ..."

  • gnapi le lundi 27 mai 2013 à 17:50

    Pas pour rien qu'il a nommé aux postes clés des gens intègres qui n'ont jamais eut maille à partir avec la police : 1er secrétaire du PS, garde des Sceaux ou il y a peu au Budget.Une simple recherche sur les noms donne pas mal d'infos et de faits avérés.

  • M3155433 le lundi 27 mai 2013 à 12:45

    INCROYABLE , quand arreteront-ils?! lui qui en concubinage notoire doit faire une déclaration commune d'ISF , et donc en plus des sous evaluations et oublis , est largement imposable a l'ISF ! ("les couples mariés,pacsés ou en concubinage notoire" = le texte de la loi). Plus aberrant , fou tage de gue le et hypocrite , tu meurs

  • kejocol le jeudi 23 mai 2013 à 17:35

    c la periode des impots alors fraudons en masse. NEU NEU interdit la fraude pour les francais mais pas pour lui avec son patrimoine de quatari. meme pas peur de ce gros tout mou du casque.

  • KAFKA016 le jeudi 23 mai 2013 à 17:33

    Suivez l'exemple de notre Président dont la villa déclarée 280 000 euros se situe dans le quartier le plus cher de Mougins. Prix du m2 : 8989 euros. Une villa de 130 m2 devrait donc plus s’évaluer aux alentours de 1 165 970 euros (sans compter la valeur du terrain).

  • frk987 le jeudi 23 mai 2013 à 16:22

    Psdi, explique à TON président qu'il fraude sur l'ISF et qu'il devrait se déclarer !!!

  • ppetitj le jeudi 23 mai 2013 à 16:16

    psdi Qui gagne le plus contribue le plus et qui gagne souvent le moins récupère le plus. C'est en effet une certaine idée de la justice sociale surtout celles des fonctionnaires et des sans papiers.

  • d.jousse le jeudi 23 mai 2013 à 15:32

    alors, casses toi pove c..

  • gnapi le jeudi 23 mai 2013 à 14:36

    On peut aussi être d'une béate naïveté et méditer sur l'attitude d'un Y. Noah ou autre. En se disant qu'ils vont revenir paverser plein de sous + arriérés + intérêt + prendre une beigne. Simplement pour la beauté du geste.

  • gnapi le jeudi 23 mai 2013 à 14:35

    Faudrait pas prender les "fraudeurs" pour des lapereaux de 3 semaines. Ils savent que ce qu'ils ont fait est mal, pas bien, toussa. Mais ils l'ont fait. La question est de les convaincre de redevenir de bons citoyens. Si c'est à coup de baffes ... bah j'pense pas que cela soit une bien grande motivation pour sortir du bois.