Hollande pousse l'UE à armer les Syriens

le
0
L'embargo européen pourrait expirer fin mai. Reste à convaincre les Vingt-Sept d'équiper les rebelles.

Correspondant à Bruxelles

François Hollande a lancé un pavé dans la mare européenne, reste à savoir si la France sera suivie. Le chef de l'État a affirmé vendredi qu'il veut rendre possible la livraison d'armes de guerre aux rebelles syriens «d'ici quelques semaines», mais la réponse de ses pairs du sommet européen apparaît réservée, pour ne pas dire franchement circonspecte.

Paris, sans doute appuyé par Londres, a déjà partie gagnée, sur le papier. Le 31 mai, lorsque l'actuel régime de sanctions contre la Syrie viendra à expiration, il suffira d'une voix sur 27 pour en interdire la reconduction, et ainsi ouvrir les vannes. La question est plutôt de savoir si, d'ici là, l'Europe pourra parler à l'unisson et assouplir l'embargo comme l'Élysée le souhaite. Là il faut l'unanimité et si l'on s'en tient aux déclarations publiques des diri...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant