Hollande piégé par l'impopularité

le
0

Alors qu'il promet de mener des réformes difficiles, le chef de l'État bat des records d'impopularité dans les sondages.

Cela faisait fort longtemps que l'on n'avait pas souri d'un bon mot du député centriste André Santini. Le numéro un de FO, Jean-Claude Mailly, en a déterré un, jeudi: «Comme disait Santini, à force de tomber dans les sondages, on finit par trouver du pétrole», a commencé le syndicaliste, qui a déjeuné à Lille avec Martine Aubry il y a quelques jours - signe, s'il en était besoin, que la maire de Lille se prépare à toutes les éventualités. Avant d'ajouter, perfide: François Hollande «devrait trouver du gaz de schiste, ce qui serait plus efficace que la baisse du coût du travail».

Perfidie mise à part, c'est un fait: la cote de confiance du chef de l'État s'effondre. Selon le baromètre TNS Sofres-Sopra Group pour Le Figaro Magazine, moins de 20% des Français lui font encore confiance pour «résoudre» les problèmes du pays. Avec 19%, Holla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant