Hollande perd encore quatre points de popularité

le
15
L'EXÉCUTIF PERD ENCORE EN POPULARITÉ
L'EXÉCUTIF PERD ENCORE EN POPULARITÉ

PARIS (Reuters) - François Hollande perd encore quatre points de popularité et Manuel Valls trois dans le baromètre Kantar-Sofres-One Point pour le Figaro magazine, rendu public jeudi.

Sur 1.000 personnes interrogées du 22 au 26 septembre, 13% disent faire confiance au chef de l'Etat pour résoudre les problèmes de la France, contre 84% d'un avis contraire. Les sondés sont 22% à faire confiance au Premier ministre.

A six mois de l'élection présidentielle de 2017, François Hollande ne recueille auprès des sympathisants du PS, sa formation, que 41% d'opinions favorables (-5 points). Manuel Valls fait à peine mieux au PS (48%, -4).

Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de droite Alain Juppé reste la personnalité que les sondés voient le plus jouer un rôle important (38%, +1 point), devant l'ex-ministre de l'Economie Emmanuel Macron (26%, -4).

Suit un tir groupé à 23% d'opinions favorables : le président du MoDem François Bayrou (-6), le co-fondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon (-4), l'ancien Premier ministre LR François Fillon (-4), et la présidente du Front national Marine Le Pen (-1).

L'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, principal rival d'Alain Juppé, recueille pour sa part 22% d'opinions favorables (-1).

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • serval02 il y a 2 mois

    C'est bien Menteur 1° qui avait dit à Sarko que lorsque l'on a moins de 30% de satisfait, on démissionne...S'il avait mis la parole en acte, FH aurait durer 1 an...Menteur un jour menteur toujours....

  • M1945416 il y a 2 mois

    quand aux 13% qui font confiances, c'est ceux qui veulent que rien ne change pour eux … faites le compte , ça fait une sacré masse qui profitent du système , voilà pourquoi rien change depuis 40ans

  • M1945416 il y a 2 mois

    Le tribunal administratif de Limoges a rendu une décision favorable ; obligeant les adjoints au maire et maires élus depuis 2008 (dont Michel Sapin) à rembourser près de 100.000 euros d’indemnités, Les élus ont perçu, dès 2008, une indemnité correspondant à 25% de leur traitement en raison d’un prétendu "statut touristique" de la ville. La soupe est bonne ; Sapin pire exemple

  • M898407 il y a 2 mois

    On nous annonce régulièrement une baisse de popularité de Hollande, mais il apparait encore à 13% ! N'y aurait-il pas quelques erreurs de soustraction ?

  • cyti8 il y a 2 mois

    Il y a donc 13 % de privilégiés en France, puisqu'ils font encore confiance à Hollande. Sans doute, leurs revenus galopent plus vit que la pression fiscale.

  • adacunto il y a 2 mois

    Ils font peine à voir, en 2017 vous allez retrouver le sourire ,si l'on peut dire

  • xk8r il y a 2 mois

    la tête de valls sur la photo !!!!! LOL

  • laurus il y a 2 mois

    Sarko n'est donc pas le mieux placé pour nous débarrasser de Hollande.

  • ZvR il y a 2 mois

    Les impôts rapports toujours suffisamment pour financer une bonne base électorale, au détriment du reste de la population.

  • ZvR il y a 2 mois

    @guerber, contrairement à pétain hollande n'a même pas l'excuse d'une défaite militaire.