Hollande, parler d'économie... autrement

le
2
La cote de popularité de François Hollande recommence à baisser.
La cote de popularité de François Hollande recommence à baisser.

France Inter : Hollande rechute dans les sondages : - 8 % d'opinions favorables en un mois, selon votre baromètre Ipsos pour Le Point, Valls aussi qui est à - 7 % en février... Et pour vous, ce n'est pas si étonnant ? Charlotte Chaffanjon : Oui. C'est vrai que leur chute dans les sondages est très rapide, mais effectivement elle n'est pas étonnante. Déjà, parce que leur hausse de janvier n'avait rien de rationnel. Elle suivait les attentats : elle était avant tout due à l'émotion. D'une certaine manière, les Français leur disaient "merci" d'avoir géré la crise sans faux pas, sans fautes majeures et même un peu mieux que cela : on a tous en tête les images de la marche républicaine du 11 janvier. Et puis, très vite, une seule question s'est posée : "Et maintenant ?" Ils ont donc vite esquissé des réponses, on ne peut pas leur reprocher le contraire. Hollande et Valls parlent d'une seule voix : de sécurité, de fermeté, mais aussi de prévention. Comment anticiper les dérives, pourquoi certains jeunes peuvent en arriver à être sensibles au discours des terroristes ? C'est là que vient la question de l'école, de l'éducation, de l'aménagement du territoire. Où est le problème alors ? Le problème, c'est qu'ils répondent là à une peur légitime, mais qui n'est pas celle qui guide l'opinion. Je suis allée dans le Doubs pendant la campagne de la législative partielle. Ce dont les gens parlent le plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le jeudi 12 fév 2015 à 11:15

    On ne peut plus logique. Porcinet et Valls ne sont pas devenus competents parce qu'ils ont su gerer les attentats, comme l'aurait gere n'importe quel executif digne de ce nom. Mai's leur competence en economie, strategie, gestion d'un pays est toujours aussi nulle. Donc il ne faut pas grader une tells equipe qui nuit au pays.

  • M8252219 le jeudi 12 fév 2015 à 10:08

    Chute normale, après un coup de tonnerre, retour à la situation antérieure:aucune réforme à la hauteur des problèmes de la France. pas de TVA SOCIALE. PAS DE RÉDUCTION DU NOMBRE DES PARLEMENTAIRES, PAS DE PLAFONNEMENT NI DE FISCALISATION DE TOUS LEURS REVENUS.PAS DE RÉDUCTION DU NOMBRE DES HAUTS FONCTIONNAIRE NI DES ADMINISTRATIFS DE LA FONCTION PUBLIQUE. PAS DE SUPPRESSION DES STATUTS SPÉCIAUX. PAS DE DÉLAIS DE CARENCE DANS LA FONCTION PUBLIQUE (les routiers ont 5 jrs) Ça s'appelle L'ÉGALITÉ!!!