Hollande parle lutte contre l'extrémisme avec l'imam d'Al Azhar

le
0
    PARIS, 24 mai (Reuters) - François Hollande et le Grand imam 
de l'université cairote d'Al Azhar, Ahmed al Tayeb, se sont 
entretenus mardi à Paris des dérives extrémistes et de la 
radicalisation. 
    Ahmed al Tayeb, qui avait jugé après les attentats du 13 
novembre en France que le terrorisme était une "maladie 
intellectuelle et psychologique" utilisant la religion comme 
devanture, s'était auparavant rendu devant le Bataclan pour 
déposer une gerbe de fleurs en hommage aux victimes. 
    "Le Grand imam a fait part de son action, à la tête de cette 
haute institution spirituelle de l'islam sunnite, pour lutter 
contre les dérives extrémistes", écrit la présidence de la 
République dans un communiqué. "Les autorités françaises ont 
salué ces efforts et lui ont présenté les priorités françaises 
dans ce domaine." 
    "Le président de la République a évoqué la situation en 
France et salué les engagements pris par les représentants de 
l'Islam de France afin de contribuer à la prévention de la 
radicalisation", poursuit le communiqué.    
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant