Hollande parle d'une «évidente décélération» du chômage

le
1
INFOGRAPHIE - «L'inversion de la courbe du chômage, nous n'y sommes pas encore», a concédé le chef de l'État depuis Bruxelles.

François Hollande a jugé vendredi que le chômage effectuait une «évidente décélération en France» malgré la forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi en septembre, et que l'objectif d'en inverser la courbe était toujours réalisable. De son côté, le premier ministre Jean-Marc Ayrault estime également que la courbe du chômage s'inversera à la fin de l'année dans un entretien au quotidien Ouest-France .

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emploi) a bondi de 1,9% au mois de septembre en France, pour s'établir à 3.295.700, un nouveau record, selon les données publiées jeudi soir par le ministère du Travail.

«Nous avons 5000 chômeurs de plus chaque mois en août et en septembre, 10.000 sur les deux mois, c'est encore trop, mais il y a une évidente décélération par rapport à ce que nous constations de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6749774 le vendredi 25 oct 2013 à 11:23

    Comment peut-on dire des inepties de cet ordre alors qu'ils font tout pour que le chômage augmente. Alors que les immigrés arrivent en masse pour profiter du pays, les entreprises, les jeunes diplômés, les riches... s'en vont. Les seuls emplois créés seront ceux financés par l'impôt. On va droit dans le mur. Il faut réagir avant qu'il soit trop tard.