Hollande ouvre le chantier du lycée

le
0

Chloé Deverly, porte-parole du syndicat lycéen Fidl, est surprise : « A quelques mois de la présidentielle, on ne s'attendait pas à cette annonce. » Hier, en visite à Orléans, François Hollande a affirmé que le lycée doit être la « prochaine étape » des réformes du gouvernement. En février 2012, c'est déjà à Orléans que le candidat à la présidence avait présenté les grands axes de son projet éducatif qualifié de « priorité du mandat ». Quatre ans plus tard, la « refondation » de l'école effectuée, la réforme du collège —- contestée — entrant en application en cette rentrée, le chef de l'Etat s'est tourné vers les lycées. Une réforme qui concernerait, a-t-il dit, « aussi bien le lycée général que le lycée professionnel ».

 

Les jalons d'un tel chantier peuvent-ils être posés avant les élections ? « Il est trop tôt pour le dire », concède-t-on au ministère de l'Education, tout en pointant la « cohérence du projet, qui se fait par étapes après avoir réformé la base ». « Nous ne sommes pas contre, mais il est impossible de prétendre à une réforme globale en si peu de temps. On ne réfléchit pas au bac ou aux passerelles collège-lycée en trois mois », tranche Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat des enseignants Snes-FSU. D'autant plus que le bilan de la dernière réforme du lycée, dressé à l'automne dernier avec les organisations syndicales, n'est toujours pas connu. « Avant la fin de l'année », promet le ministère. Cette réforme (enseignement de l'économie en seconde, possibilité de tutorat pour l'orientation, heures d'accompagnement spécialisé) avait été menée en 2010 par le ministre de droite Luc Chatel. « Une nouvelle réforme est une bonne idée, mais il faudra concerter les lycéens, prévient la Fidl. En attendant, il y a plein de choses à faire contre le décrochage scolaire, les sans-bahut ou les classes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant