Hollande offre son soutien à Abbas

le
0
Le président affirme vouloir être «utile»au processus de paix au Proche-Orient.

Nicolas Sarkozy s'était engagé, s'il était réélu, à effectuer son premier déplacement au Proche-Orient. Vendredi, c'est à l'Élysée que Mahmoud Abbas est venu recevoir le soutien d'un François Hollande peu familier des questions israélo-palestiniennes et bénéficiant sur ce dossier de marges de man½uvre réduites. Arrivé mercredi à Paris, le président de l'Autorité palestinienne a signé avec Laurent Fabius une convention de 10 millions d'euros d'aide budgétaire, première tranche de la contribution de la France au titre de 2012. «Des résultats ont été atteints, l'aide de la France a été confirmée», a dit François Hollande.

La perspective de voir reconnu l'État palestinien s'éloignant un peu plus chaque jour, Mahmoud Abbas est plus que jamais en quête de soutien politique. «Nous ferons tout pour que le dialogue [israélo-palestinien] reprenne. Il doit reprendre, le plus tôt sera le mieux», a insisté le président de la République, affirmant que l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant