Hollande ne changera pas de projet

le
0
Entre les deux tours, le candidat, qui tenait jeudi son dernier meeting près de Bordeaux, exclut toute tractation.

Certains signes ne trompent pas: la confiance a envahi le camp de François Hollande. Alors que le candidat socialiste doit tenir un meeting en plein air jeudi soir à Cenon, à côté de Bordeaux, les averses se succèdent, transformant le parc qui accueille la réunion publique en un gigantesque champ de boue. Le public patauge. Mais, pour François Hollande, «ce n'est pas grave, il va marcher sur l'eau», entend-t-on autour de lui. S'il lance mise en garde sur mise en garde contre le risque de démobilisation, le candidat lui-même a du mal à cacher son optimisme. Tout sourire dans l'avion qui l'emmène à Bordeaux, il saisit inlassablement les mains de qui veut serrer les siennes. En force. Sûr de lui. Il se permet même de rudoyer ses probables futurs soutiens pour le second tour, Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly et le reste de la gauche.

Jeudi matin, il les a prévenus: pas question d'espérer quoi que ce soit entre les deux tours de l'élection. «Il n'y a pas de place dans une p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant