Hollande n'exclut pas d'intervenir en Syrie

le
2
VIDÉOS - Sur France 2, le chef de l'Etat a proposé de renforcer les sanctions contre le régime syrien dans le cadre de l'ONU. Les États-Unis jugent qu'une intervention militaire est à ce stade inappropriée. Parmi les autres sujets abordés, Smic et réduction des déficits.

o Une intervention en Syrie «pas exclue»

Au lendemain du massacre de Houla, François Hollande a assuré qu'une intervention militaire en Syrie «n'est pas exclue à condition qu'elle se fasse dans le respect du droit international, c'est-à-dire par une délibération du Conseil de sécurité» de l'ONU. Mais, quelques minutes plus tôt, la Maison-Blanche assurait par la voix de son porte-parole qu'une intervention n'était pas la décision appropriée pour le moment, car elle conduirait à plus de chaos et de carnages.

François Hollande a également prôné la recherche d'autres moyens pour résoudre la crise syrienne. À trois jours de sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine à Paris, il a dit espérer convaincre les membres clés du Conseil de sécurité de l'ONU de condamner le régime syrien. «À moi, à d'autres, de convaincre Russes et Chinois et aussi de trouver une solution qui ne serait pas forcément militaire», a-t-il dit. «Car la pression, elle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le mercredi 30 mai 2012 à 09:17

    Nos soldats vont quitter l'Afganisthan direction la Syrie. les familles vont être contentes

  • M4189758 le mercredi 30 mai 2012 à 07:58

    JPi - Cher grobabal. Eux, ils ont des salafistes et nous nous avons des sales fistons. Mais si c'est le prix à payer pour respecter la diversité, la pluralité ? Améliorer le vivre ensemble ? Apprendre, toujours apprendre de l'Autre ? Alors c'est bien.