Hollande n'aime pas les pauvres ? "N'importe quoi", répond Royal

le
4

PARIS, 4 septembre (Reuters) - Ségolène Royal, mère des enfants de François Hollande, a déclaré jeudi que l'affirmation par l'ancienne compagne du chef de l'Etat Valérie Trierweiler qu'il n'aimait pas les pauvres était "n'importe quoi". Dans son livre "Merci pour ce moment" qui paraît ce jeudi, Valérie Trierweiler écrit : "Il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : 'les sans-dents' très fier de son trait d'humour." ID:nL5N0R410S "C'est n'importe quoi", a déclaré Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, interrogée à ce sujet sur RMC et BFM TV. La ministre a refusé de commenter tout détail du livre ayant trait à la vie privée du chef de l'Etat. "Est-ce que vous pouvez penser, vous qui connaissez l'homme politique depuis des années, que cette phrase est crédible ? C'est n'importe quoi", a-t-elle répondu au journaliste. "C'est le contraire de son engagement." "C'est le contraire du sens de l'engagement politique d'un grand responsable de gauche, socialiste, c'est le contraire du travail quotidien" de François Hollande en Corrèze, a-t-elle poursuivi, citant "l'attention qui a été portée aux plus précaires". (Jean-Baptiste Vey, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le vendredi 5 sept 2014 à 12:44

    Elle défend son patron, c'est évident. Si elle disait ce qu'elle pense vraiment, elle scierait la branche sur laquelle elle est confortablement installée.

  • j.delan le jeudi 4 sept 2014 à 09:34

    Chassez le naturel, il revient au galop.

  • M6445098 le jeudi 4 sept 2014 à 09:31

    je suis sûr que FH pense aux "sans-dents" lorsqu'il va déjeuner au restaurant Chez Laurent...

  • boyaciya le jeudi 4 sept 2014 à 09:26

    Il va encore battre un record de popularité