«Hollande n'aime pas le suffrage universel»

le
0
INTERVIEW - La porte-parole de Sarkozy affirme que le candidat PS aurait préféré qu'il n'y ait «ni campagne ni élection».

LE FIGARO. - François Hollande refuse le deuxième débat de l'entre-deux tours que propose Nicolas Sarkozy. Êtes-vous surprise?

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET. - Absolument pas. François Hollande évite tout ce qui est de l'ordre du contact frontal. Il refuse d'entrer en interaction avec les autres candidats. Il se conduit comme le gestionnaire d'un capital, comme le rentier des sondages. Il ne fait pas preuve d'une grande générosité dans son dialogue avec les autres candidats et avec les Français. Son idéal, ce serait qu'il n'y ait ni campagne ni élection. En fait, Hollande n'aime pas le suffrage universel. Il n'est pas un homme de la Ve République.

Le candidat PS est pourtant toujours très haut dans les sondages.

La politique, ce n'est pas de l'arithmétique. C'est de la dynamique. Je crois bien plus aux enquêtes qualitatives qu'aux sondages de second tour. Les sondages sur les souhaits de victoire placent désormais Nicolas Sarkozy devant François Hollande. Les Fra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant